deuxième dimanche du temps ordinaire
année liturgique a

Semaine du 15 janvier 2017

 

Ce dimanche, les Saintes Écritures nous confirment, d'abord par la bouche du prophète Isaïe puis, de manière plus contemporaine par saints Paul et Jean, Apôtres, la mission unique que s'est vu confier Jésus, Fils unique de Dieu : apporter le salut de Dieu en ce monde et ce, pour toutes les nations.

Dans l'extrait d'Évangile qui nous est présenté ce dimanche, Jean le Baptiste témoigne du fait que, s'il baptise dans l'eau (le baptême de la repentance), Jésus lui, baptise dans le feu de l'Esprit Saint. Quelle grande et bouleversante nouvelle! Lorsque nous acceptons de donner notre cœur au Seigneur, lorsque nous acceptons de lui céder la première place dans notre vie, Dieu envoie vers nous Son Esprit Saint qui vient nous habiter : « Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi. » (Ap. 3, 20).

Le baptême de Jésus vient nous mettre face à notre propre baptême : que signifie notre baptême et que faisons-nous de l'appel que Dieu a placé sur notre vie? Recevoir, comme Jésus, le baptême de l'Esprit Saint, est certes un grand privilège que Dieu nous accorde mais c'est aussi un privilège assorti de responsabilités. Il nous suffit de penser à la parabole des talents. Dieu s'attend à ce que nous faisions fructifier les dons que nous avons reçu, aux âmes que nous sommes en mesure de gagner pour le Seigneur et à notre propre vie que nous consacrons au Seigneur. La colombe qui s'est jadis posée sur Jésus lorsqu'il émergea des eaux du baptême, se pose aujourd'hui sur nous, chrétiens et chrétiennes qui avons accepté de nous engager sur les voies de Dieu.

Quelle belle occasion nous est offerte, cette semaine, de méditer sur le sens profond de notre propre baptême et, dans la prière, de faire le point, avec le Seigneur, pour bien saisir Ses attentes dans la mission qui nous est confiée : « Allez de par le monde et faites de toutes les nations des disciples. »

 
Abbé Jean-Louis Nvougbia, prêtre-curé
Paroisse Sainte-Famille de Bordeaux-Cartierville