quatrième dimanche de pâques
année liturgique a

Semaine du 7 mai 2017

 
Que de force et de hardiesse dans les extraits des Saintes Écritures qui nous sont proposés ce dimanche! Tout d'abord, dans le livre des Actes des Apôtres, le témoignage de l'Apôtre Pierre, avec l'aide de l'Esprit Saint touche, nous dit-on, quelques 3 000 personnes qui accueillent le Seigneur dans leur cœur et qui sont baptisées! Une à une... quelle tâche pour les Apôtres! Mais, surtout, quelle joie de voir toutes ces personnes qui reconnaissent leur besoin du Seigneur...

Dans sa première lettre aux Églises, saint Pierre résume très bien lorsqu'il dit : « Lui-même a porté nos péchés, dans son corps, sur le bois afin que, morts à nos péchés, nous vivions pour la justice. par ses blessures, nous sommes guéris. » C'est bien ce message qu'il nous faut retenir durant ce Temps Pascal : Jésus a pris notre place, Il a accepté de subir le sort que méritent nos péchés et notre nature humaine souillée par le péché.

Dans l'Évangile, Jésus Lui-même le dit bien : « Moi, je suis la porte. Si quelqu'un entre en passant par moi, il sera sauvé. » Quel événement extraordinaire lorsque nous venons à la rencontre de Jésus avec un cœur sincère! En passant par Jésus, c'est l'accès au Père qui nous est désormais ouvert et accessible, cette Nouvelle Alliance que Jésus a scellé par Sa propre vie en nous purifiant du péché par Son Précieux Sang versé. Que de puissance aussi, lorsque nous accueillons l'Esprit Saint en notre âme, qui nous guide, nous inspire, nous fortifie et nous conduit sur le chemin de la vie éternelle et bénie dans le Seigneur!

 
Abbé Jean-Louis Nvougbia, prêtre-curé
Paroisse Sainte-Famille de Bordeaux-Cartierville