cinquième dimanche de pâques
année liturgique a

Semaine du 14 mai 2017

 
Ce dimanche, nous remémorons l'institution des premiers diacres au sein de l'Église. Que font aujourd'hui les diacres? Ils s'attachent, bien sûr, à la proclamation de la Parole de Dieu mais aussi au service communautaire dans divers domaines, que ce soit en santé, auprès des personnes défavorisées, des personnes âgées, et sont présence de l'Église dans la société d'aujourd'hui. Les premiers diacres, Étienne, Philippe, Procore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas ont assurément joué un rôle de premier plan alors que l'assemblée des fidèles croissait de manière très importante!

Dans sa première lettre, saint Pierre nous explique bien ce qu'est la vie chrétienne lorsqu'il dit : « Vous êtes une descendance choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple destiné au salut. » Autrement dit, comme chrétiens et comme chrétiennes, nous avons tous et toutes été purifiés par le Précieux Sang de Jésus et cela ne s'est pas fait par hasard. C'est parce que le Seigneur Lui-même nous a appelé à cette grande mission qu'Il nous confie aujourd'hui, que nous soyons simple croyant, diacre, prêtre, évêque... Nous sommes une descendance choisie : jadis, les promesses et les interventions de Dieu s'adressaient au peuple d'Israël et elles le sont toujours mais sous la Nouvelle Alliance, les promesses du salut s'étendent désormais à tout le genre humain. Et ce n'est pas n'importe quelle promesse! Une nation royale!

Mais comment faire partie de cette nation royale? Jésus Lui-même nous en donne dans la réponse dans l'Évangile : « Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin? » Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie; personne ne va vers le Père sans passer par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » En voyant Jésus, nous voyons aussi le Père! En passant par Son baptême, par Son accueil, nous avons accès à la plus grande de toutes les promesses du Seigneur : celle de faire partie de Sa Très Sainte Alliance!

Que de belles lectures, ce dimanche, qui nous permettent de comprendre et d'accueillir toute la portée du salut dans nos vies! Appartenir à Dieu, c'est faire partie d'un peuple que Dieu s'est Lui-même choisi et rien ici-bas ne peut nous ravir ou nous reprendre cette promesse que nous avons accueilli.

 
Abbé Jean-Louis Nvougbia, prêtre-curé
Paroisse Sainte-Famille de Bordeaux-Cartierville