Deuxième Dimanche du Temps Ordinaire
Semaine du 14 janvier 2018
 
  Les lectures d’aujourd’hui rappellent la vocation de Samuel et celle des trois premiers disciples.

Samuel a eu de la difficulté à identifier, à reconnaître la voix de Dieu.

Les disciples eux ont répondu à l’invitation discrète de Jésus avant même de le connaître.

Les deux scènes se rejoignent.

Faisons attention.

Répondre à un appel est une chose.

Écouter le Maître, est une autre chose.

Quand Dieu vous appelle, vous répondez volontiers.

Mais après, il est important de rester à l’écoute du Maître.

Samuel a répondu, puis il a ramassé toute son attention sur le Seigneur en ajoutant: « Maintenant, parle, je t’écoute ».

Les disciples ont répondu en suivant Jésus, puis ils se sont assis toute l’après-midi pour le regarder et l’écouter.

J’ai été fidèle à suivre le Seigneur.

Est-ce que j’ai encore du temps pour lui?

Est-ce que je prends le temps de m’asseoir?

Est-ce que je l’écoute?
   
  Texte de l'Abbé Louis Fecteau, prêtre
Proposé par l'Abbé Jean-Louis Nvougbia, prêtre-curé
Paroisse Sainte-Famille de Bordeaux-Cartierville