Deuxième Dimanche du Temps du Carême
Semaine du 25 février 2018
 
 

Sur une montagne, devant Pierre, Jacques et Jean, Jésus est transfiguré.

L’événement de la transfiguration de Jésus nous amène à redécouvrir ce que veut dire transfiguré. Il ne s'agit pas seulement d'apparence, mais surtout de la manifestation en profondeur de la personne de Jésus.

La transfiguration est la manifestation d'une réalité qui correspond mieux à la personne de Jésus, une forme qui montre Jésus dans sa gloire de Fils de Dieu. Créée à l'image et ressemblance de Dieu, elle laisse entrevoir notre vrai visage à nous.

Ses vêtements sont d'une blancheur éblouissante parce que Dieu est lumière. La gloire divine, mise en veilleuse dans l'humanité de Jésus de Nazareth, a été soudain dévoilée. À ce moment, l'humanité du Seigneur est devenue resplendissante de l'identité du Fils bien-aimé.

Jésus parle à Moïse et Élie, parce que Dieu est de tous les temps, il est éternel. Le Verbe était présent au moment de la Première Alliance.

Le Père du ciel est là. « Il y a longtemps que je vous aime et que je veux vous envoyer mon Fils. Accueillez mon Fils. Vous trouverez en lui plus de bonté que vous croyez. »
   
  Texte de l'Abbé Louis Fecteau, prêtre
Proposé par l'Abbé Jean-Louis Nvougbia, prêtre-curé
Paroisse Sainte-Famille de Bordeaux-Cartierville