Dans la vie de tous les jours, la couleur joue un rôle prépondérant. Cela va de la couleur des vêtements que nous portons et qui ont pour but de nous montrer sous notre meilleur jour jusqu'aux signes et symboles qu'on retrouve dans nos villes : les feux de circulation vert, jaune et rouge et tant d'autres éléments.

La liturgie a aussi ses couleurs qui lui sont propres mais qui, aussi, ne sont pas étrangères à la symbolique sociale et environnante : le vert de la nature, le violet des premières lueurs de l'aurore, le rouge du feu, etc... Ces couleurs liturgiques s'étendent aux vêtements liturgiques que le prêtre et le diacre vont porter au cours d'une célébration mais aussi au linge d'autel (la nappe d'autel, celle de la table du Saint-Sacrement et de l'ambon). Les voici plus en détail :

LE BLANC


Le blanc évoque la pureté, la virginité. Le prêtre portera des vêtements blancs lors des grandes fêtes que sont Noël et l'Octave de Noël, Pâques et le Temps Pascal et aussi lors de grands événements dans la vie, baptêmes, premières communions, confirmations, mariages et funérailles. À la rigueur, le blanc peut remplacer toutes les autres couleurs liturgiques.

LE VERT


Le vert évoque, bien sûr, la création de Dieu, la belle verdure estivale et le calme. Le prêtre et le diacre portent des vêtements liturgiques verts durant la majeure partie de l'année liturgique, soit lors de chacune des trente-trois célébration du Temps Ordinaire.

LE VIOLET


Le violet est une couleur sombre. Elle évoque tout à la fois la royauté, mais aussi les toutes premières lueurs qui précèdent l'aurore. On portera des vêtements liturgiques violet durant tout le Temps de l'Avent et durant tout le Temps du Carême. Cette couleur évoque, au sein de l'Église, un temps de préparation à la fête qui s'annonce (Noël et Pâques) et invite la communauté à la pénitence, à la réflexion et à la méditation.

LE ROSE


Si les vêtements liturgiques rose sont en perte de vitesse au sein des membres du clergé, le rose n'en demeure pas moins une couleur liturgique importante! Le prêtre et le diacre porteront des vêtements liturgiques roses à deux reprises au cours de l'année liturgique, soit au Troisième Dimanche du Temps de l'Avent et du Quatrième Dimanche du Temps du Carême. Pourquoi le rose? Cette couleur plus claire marque une pause durant ces temps liturgiques de préparation. Elle permet de voir la joie des fêtes de Noël ou de Pâques que l'Église s'apprête à célébrer.

LE ROUGE


Le rouge symbolise l'urgence, le feu. Elle sollicite notre attention immédiate (un feu de circulation rouge). Durant l'année liturgique, le prêtre et le diacre porteront des vêtements liturgiques rouges lors de célébration dédiées aux saints personnages de l'Église morts martyrs pour leur foi chrétienne, lors de la célébration du Dimanche des Rameaux et de la Passion mais aussi à l'occasion de la Pentecôte, notamment, pour symboliser le feu de l'Esprit Saint qui vient se poser sur les Apôtres.